Make your own free website on Tripod.com

titresitecopy.gif

A l'Ombre d'un Arbre




Auteur: Satori aka La Poupée
Genre: Drame

personnes ont déjà lu cette fic!

Le soleil tombait lentement embrasant l'immense vitrail du clocher par le feu du couchant...Alongeant les ombres..la sienne. Un être aussi beau que cette lumière sur son déclin regardait s'allonger cette silhouette sombre contre le sol ..toujours plus....jusqu'à la toucher... Elle...Cette pâle esquisse de son bourreau sur le mur qu'il avait tracer pour le réconforter dans sa solitude...Sa soeur.

Elle semblait si près ainsi..leur deux corps se touchant enfin même si ce n'était qu'illusion. Il allongea les bras afin que son ombre fit de même puis l'enlaça... la recouvrant entièrement souhaitant ainsi la garder près de lui pour la vie... Ainsi ils se retrouvaient enfin comme promis...Ombres parmi les ombres du passé...

Ce n'était qu'une folle chimère encore... Il le savait. Il...? Plutôt elle... Car cet être que tous prenait pour un jeune homme était en fait une jeune femme...Belle et androgyne, vêtu comme un garçon...Pantalon et veste noir aussi sombre que l'était ses pensées amères... Mais sa chevelure et son visage était claire et doux comme l'espoir qui l'animait encore en son coeur...Comme l'envie de douceur qui ne la quittait jamais...


"Ma chérie la poupée"


Ces simples mots qui trahissaient définitivement la féminité de cette créature si particulière achevèrent de briser l'illusion. Car dans cette voix à l'étrange accent on y trouvait une douceur et une tristesse infinie...

Un doux rire fusa de cette gorge si blanche, tel une musique un peu folle qui empli l'espace de ces vagues...puis qui s'échouèrent contre le rocher de l'amertume et des mauvais souvenirs.

Une main d'albâtre se leva, se crispa un instant..puis un geste vif...


YAAAAAAAAAA!


Un éclair... puis une lame qui frappa les deux silhouette chimérique les unissant dans une mort aussi illusoire que l'était ce corps d'ombre contre ce dessin dans la pierre.. Une mort qui était attendu et qu'elle désirait ...Car elle avait goûté la douceur de ses bras autrefois...Puis cette même main au doigt gracile délivra de sa prison de papier ce qui la délivrera à son tour de son mal de vivre...Elle prit ses cachets pour s'oublier ...Un peu plus que d'habitude...Un peu trop...Pour l'oublier... Elle....

Un triste sourire ombra son visage tandis que son corps se relâchait, s'appuyant en titubant sur le mur décrépit de pierre ou elle avait graver mille fois sa solitude ...Le suivant jusqu'à ce qu'elle s'écroule contre le plancher froid. Si froid... Comme la neige de jadis, souvenir de ce temps ou elle était encore seulement Rei...

Car désormais on l'appelait l'ange de la mort.... Puisqu'elle la courtisait sans cesse,la faucheuse... Elle était tapie dans les recoins sombres de son âme troublé attendant le moment.... Lui murmurant des mots doux dans son sommeil. Fidèle amante...

Maintenant on l'appelait Saint-Just.

Rei n'était presque plus...



A suivre...
 

Laisser un commentaire pour A l'Ombre d'un Arbre.